LIMITER LE FRELON ASIATIQUE

Frelon asiatique se nourrissant de nectar de Cotonéaster

Suite à une introduction malheureuse dans le Lot et Garonne en 2004, le frelon asiatique ou frelon à pattes jaunes (Vespa vetulina nigrithorax) en provenance de Chine du Nord, poursuit sa progression à travers l’Europe de l’ouest à une vitesse d’environ 80 Km par an.
Il faut se rendre à l’évidence le frelon est maintenant bien implanté en France et il ne sera plus possible de l’éradiquer. Il est toutefois primordial de maintenir ses effectifs à un seuil raisonnable, sous peine de diminution importante du nombre d’abeilles et d’accidents avec le public.
La vigilance s’impose plus particulièrement au printemps quand les reines construisent les nids primaires. C’est en effet la meilleure période pour les détruire.

Reine fondatrice sur son nid

En règle générale les frelons sont peu agressifs dans la nature. Mais un choc sur leur nid entraine une réaction très violente dans un rayon de 100 m alentour. Il faut être très vigilant avant d’entreprendre des travaux d’élagage, où comme ici, avec ce nid construit dans une grange fréquentée par des ouvriers agricoles.

Pour découvrir l’article complet avec les photos, rendez vous dans la rubrique galerie du site.

Pour connaitre la liste des référents et des entreprises du Val d’Oise consultez le site.
http://www.valdoise.fr/2503-le-frelon-asiatique.htm

Laissez votre adresse mail dans l'onglet contacts
si vous souhaitez être averti de nos prochains articles ou supprimé de la liste

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Michelle (jeudi, 16 mai 2019 19:28)

    Gérard,

    Terrifiant ce frelon asiatique !!!!! Et toutes les précisions que tu apportes le sont encore plus.
    Calamité, calamitas …..
    Merci de nous avoir éclairé sur ce sujet ô combien d'actualité. La vigilance est de rigueur.

  • #2

    Thierry (samedi, 25 mai 2019 10:51)

    Bonjour Gérard,
    Merci pour cet article que j'ai enfin lu.
    Bon séjour en Normandie.
    À bientôt.